"Le nègre ignore que ses ancêtres qui se sont adaptés aux conditions matérielles de la vallée du Nil, sont les plus anciens guides de l'humanité dans la voie de la civilisation" (Cheick Anta Diop)

Le Rite Éburnéen Magnifié s’inscrit dans une démarche de transmutation Alchimique à travers les figures emblématiques du Panthéon Pharaonique AÏSSATA (ISIS) et d’OSIRIS.
A l’origine "KHEM" est le nom donné à cette Egypte antique qui signifie "TERRE NOIRE". Cette "TERRE NOIRE" qui par un processus alchimique donne naissance à la vie végétale et va nourrir les être humains qui l’habitent. C’est Hermès TRISMEGISTE qui reçut pour mission d’orienter l’évolution historique de l’Egypte. Il enseigna l’importance de la pratique de la morale conforme aux structures occultes du Cosmos.
C’est à travers cette philosophie "Hermétique" et aux symboles de ce Rite que l’INITIE pourra transcender dans la plus grande HUMILITÉ, dans le plus grand SILENCE, et dans le respect mutuel tout ce qui l’entoure, et tout ce qui rythme sa vie.

Si d’une manière générale la Franc-Maçonnerie s’emploie à travailler au BIEN DE L’HUMANITE à travers le perfectionnement moral de ses adeptes, les Sœurs et les Frères du Rite ÉBURNÉEN MAGNIFIÉ précisent leurs intentions à travers la QUÊTE DU SENS pour la VIE et des épreuves qui la composent.
Mais les Frères et les Sœurs qui pratiquent ce Rite ne sont ni des ermites, ni des contemplatifs. Ils prennent acte du progrès humain et s’inscrivent dans le monde du vingt et unième siècle.
Face à un monde qui à perdu son "mode d’emploi" l’enjeu est moins de savoir qui détient les clés de nos origines, mais plutôt de RASSEMBLER ce qui est épars à travers des espaces communs SPIRITUELS et PHILOSOPHIQUES, et en faisant circuler les valeurs et l’idéal maçonnique au service du progrès humain sans frontières, et dans un esprit d’UNIVERSALISTE.
Quelles que soient leurs appartenances et leurs origines, les Sœurs et les Frères des RITES ÉBURNÉENS continueront d’ŒUVRER selon leur conscience, dans cette voie de l’ACTION, du DEVOIR et de l’ENGAGEMENT, dans un souci permanent de liberté de parole, de conscience, et d’égalité dans la condition HUMAINE, et de FRATERNITÉ INITIATIQUE.
En ce sens nous sommes bien les Francs-Maçons de la TERRE NOIRE D’EGYPTE!
HUMANISME ET SPIRITUALISTE tels sont les fondements du TEMPLE du Rite ÉBURNÉEN MAGNIFIÉ et par de là même d’une maçonnerie dite "KHEMITE".

Le Rite ÉBURNÉEN MAGNIFIÉ est un Rite de Tradition, c’est-à-dire qu’il suppose que le Rituel à une opérativité réelle pour retrouver cette Parole Perdue, qui n’est d’aucun siècle mais qui les traverse tous.
Résolument spiritualiste et symbolique, il estime en outre que les rites initiatiques et culturels Africain pratiqués par les Kamites (Noire) à Khem (Egypte Antique), sont essentiels pour quiconque veut travailler à son propre perfectionnement et à celui de la Nature et de l’Humanité toute entière mais surtout pour les peuples Africains…

Les Rites Éburnéens forment un ensemble de pensées,  issues de la tradition primordiale multi-dimensionnelle transmises depuis la nuit des temps par les êtres de lumières et les maîtres ascensionnés. 

Le savoir mystique et occulte contenu dans les rites Éburnéens est une transmission des Maîtres aux connaissances de la science sacrée qui nous a été légué par tous les Grands Maîtres ascensionnés qui de leur vivant avaient pu percer les secrets du mécanisme de l’Ascension et celui de l’évolution de la conscience. 

 
L’on peut ainsi définir l’Ascension comme un processus scientifique tangible et littéral de l’évolution de la conscience et de la biologie au seins des lois régissant la mécanique de l’énergie, celles qui s’appliquent à un système de réalité multidimensionnel.

Comme l’enseigne le rite, toutes les âmes sont destinées à évoluer et vont passer par l’ascension sur l’échelle des dix (10) dimensions, tout en émergeant comme une identité conscience dans le royaumes de pure conscience situés au-delà des différentes dimensions.

Pour se préparer à ce processus obligatoire (sans quoi on se réincarne dans la même dimension), l'Ordre Traditionnel des Rites Éburnéens (l'O.'. T.'. A.'.R.'. E.'.) enseigne des techniques d’activation des Brins d’ADN dans le but de le restructurer et permettre la connexion avec le champ morphogénétique.

C’est dans cette perspective que la G.'.L.'.N.'.C.'.I.'.s’inscrit au travers sa filiation à l'O.'. T.'. A.'.R.'. E.'.: afin de permettre à l’Homme de passer du mental au Supra-mental devenir un FRANC-MAÇON, un ILLUMINÉ.


Notons que le mot  ILLUMINÉ ou ILLUMINATI est beaucoup utilisé de nos jours sans pour autant que l’on saisisse toute fois sa complexité et sa profondeur. Ce mot est celui qui détermine l’intériorité de l’énergie ancienne venant de la source s’incarnant dans un ordinateur biologique ultra sophistiqué qui est la tête, construisant de ce fait un corps quantique holographique. Toutes les cellules du L'ILLUMINÉ sont des hologrammes détenant en leur seins la structure pure du 1er HOMME.

L'ILLUMINÉ ou l'ILLUMINATI est donc cet être divin incarné doté d’une conscience,  lui permettant de connaitre qui il est, d’où il vient et sa mission dans cette réalité.

L'ILLUMINÉ ou l'ILLUMINATI est donc le supra-mental qu’atteint un être sur son chemin d’éveil.

C’est ce mot issu de la haute science sacrée de nos ancêtres, utilisé par la suite par plusieurs école initiatique. L’objectif principal de l'initiation maçonnique aux Rites Éburnéens et de la Franc-Maçonnerie traditionnelle de voix égyptienne est d’être un ILLUMINÉ  et donc posséder le supra-mental c’est-à-dire le Feu Divin en nous dans le but d’activer ces Brins d’ADN pour l’ascension.

Une grande partie des enseignements,  des rituels de l'ORDRE TRADITIONNEL AFRICAIN DES RITES ÉBURNÉENS (l'O.'. T.'. A.'.R.'. E.'.) puise ses racines dans la tradition ancestrale qui nous a été laissée en héritage par nos Grands ancêtres de la tradition primordiale émanant des KAMITS. Ces enseignements ont traversé la nuit des temps en passant par sumer, l’Egypte pharaonique d'Akhénaton, la civilisation dravidienne de l’inde, la Kabbale Juive, la Rose Croix  etc… jusqu’à se retrouver au cœur de toutes les Ordres Maçonniques de Tradition Égyptienne.  

Dans le soucis de perpétuer ces enseignements sacrés, qui ont traversé les âges, les Initiés de l'O.'. T.'. A.'.R.'. E.'.  ont reçu mandat de la part des êtres ascensionnés disant des ancêtres déifiés du peuple de KHEM (Egypte Antique) de prendre le relais afin de poursuivre la mission de transmission dans la lignée des grands initiés pour l’éveil de la conscience Africaine et planétaire.

Chercher à devenir  un Maçon de la terre d'Eburnie et vivre selon les vois et les loi de la nature,  nature auquel nous appartenons,  demande  un travail de purification et de maîtrise de soi. Pour ce faire, l’on doit passer par la voie de l’initiation, qui est le fondement de toutes les sciences Sacrées originaires de KHEM, fille de la terre mère Aïssata (ISIS). 

Il n’est donc pas recommander dans le Franc-Maçonnerie de Tradition de recevoir des enseignements sans les expérimenter (Initiation), le savoir et la connaissance transmis au travers les Rites Éburnéens sont donc des savoirs et connaissances expérimentales qui permet à l’être en croissance spirituelle d’éveiller sa conscience pour atteindre l’illumination suprême.

L’Ordre Traditionnel Africain des Rites Eburnéens (l'O.'. T.'. A.'.R.'. E.'.) école Initiatique d’Evolution des Consciences s’adresse donc à toute personne qui veut apprendre librement et sans contrainte tout en étant éclairée des différentes techniques d’éveilles qu’utilisaient nos ancêtres les plus lointain.

 Toutes les personnes qui veulent entrer dans ce cercle des initiés (la Franc-Maçonnerie)par curiosité ont intérêt à s’arrêter à la porte et continuer leur route. Seule les êtres ressentant le besoin de faire un travail sur eux sont libres d’y avoir accès, et sont les bienvenues.

L'O.'. T.'. A.'.R.'. E.'. s’adresse donc à des hommes et femmes désireux d’avancer sur le chemin de l’initiation traditionnelle qui est toujours dispensée un peu partout mais conservée purement dans les lieux saints sur KAMA (Afrique ). Les enseignements de KHEM (Egypte Antique), réanimés par L'O.'. T.'. A.'.R.'. E.'., accordent une importance capitale à la liberté de la pensée. L’O.'. T.'. A.'.R.'. E.'. n’est donc pas une religion dans le sens exotérique , mais il est religieux,  il est une école de transmission des connaissances des savoirs anciens comme mentionné ci-dessus par des techniques de la science sacrée.

Transmettre la science sacrée à ses semblables est l’ordre qu’a reçu le Souverain Grand Maître Général, Grand Hiérophante de la part des êtres de lumière dans le but de perpétuer les enseignements qui vont permettre aux Hommes de vivifier et d’enrichir leur vie intérieure dans cet ère du verseau. L’O.'. T.'. A.'.R.'. E.'. vous offre donc les moyens de cultiver un savoir,  une connaissance,  mais également de former un corps de lumière pour préparer votre ascension vers les dimensions supérieures en harmonie avec les lois de la vie.